©raterie limoges

Voici des photos de dents normales prises sur le même rat à un intervalle de quelques secondes. 

Dents du rat 


Contrairement à ce que plusieurs peuvent penser, les rats n’ont pas que 4 dents. Ils ont en fait quatre types de dents, les incisives, les canines, les prémolaires et les molaires.


Les incisives sont les dents les plus à l'avant chez les mammifères. Chez les rats, ce sont quatre longues dents pointues, deux en haut et deux en bas. Les incisives du rats sont hautement spécialisées dans le rongement. Elles n'ont pas de racine, ce qui signifie qu'elles poussent tout au long de la vie. Les molaires sont les dents les plus en arrière dans la gueule, utilisées pour broyer la nourriture avant de l'avaler. Les rats ont 12 molaires, six en haut et six en bas (et trois de chaque côté de chaque mâchoire). Les molaires ne sont jamais remplacées. Les rats ont seulement un ensemble de dents durant leur vie (appelé monophysaire).


Les rats n'ont pas de canines (les dents pointues et coniques utilisées pour maintenir une proie, la défense et le combat), ou de prémolaires (dents broyeuses derrière les canines et devant les molaires). Les rats ont un long espace sans dents dans leur gueule où les secondes incisives, les canines et les prémolaires pourraient être. Cet espace s'appelle le diastème.

Effets du manque de vitamine A

Une carence en vitamine A peut résulter d’un apport alimentaire insuffisant mais aussi de troubles de la résorption intestinale ou d’insuffisance biliaire qui dérègle les fonctions digestives.


Une carence en vitamine A se traduit par :

  • Des affections oculaires : cécité nocturne, sécheresse de la conjonctive, xérophtalmie (opacification de la cornée), ulcération de la cornée.


  • Des maladies de peau : sécheresse , formation de rides, troubles de la sécrétion sébacée


  • Poils secs et cassants


  • Des caries dues à une diminution de la minéralisation des dents (une odeur désagréable provenant de la bouche du rat)


  • Un arrêt de croissance chez les jeunes rats


  • Une augmentation des infections respiratoires, digestives et urogénitales (bactérienne, virale, mycosique ou parasitaire d'un tissu)


  • Une diminution de la résistance à la fatigue


  • Une augmentation du niveau de nervosité


  • Des troubles digestifs (diarrhée et/ou perte d’appétit.


  • Des anomalies du développement des embryons, d’où l’importance d’une attention particulière chez la femelle enceinte.


Effets du manque de vitamine E

Une carence en vitamine E se traduit par :

  • Des troubles de la reproduction : ainsi, chez le mâle, son absence provoquerait un arrêt de la spermatogenèse et chez la femelle, la stérilité.


  • Une possibilité de réduction de la durée de vie des globules rouges et une hémolyse (destruction) excessive de ces globules rouges, entraînant une anémie dite hémolytique.


  • Une dégénérescence spino-cérébelleuse, caractérisée par des troubles de la station debout, une faiblesse musculaire et une perte de réflexes.


  • Des troubles neurologiques


  • Des troubles cardio-vasculaires


  • Une altération de la rétine entraînant une baisse de la vision


  • Un vieillissement prématuré de la peau


  • Une sensibilité accrue aux infections.


Une carence en vitamine E lors du temps de gestation de la femelle aurait, semble-t-il, pour conséquence la naissance de petits morts-nés ou des petits avec de lourds retards de croissance sur les autres. Il est donc très important de surveiller les apports alimentaires pendant le temps de gestation d’une femelle.


Chez de jeunes ratons, on peut alors rencontrer des atteintes rétiniennes et divers retards de croissance, en particulier au moment de la puberté (entre 10 et 20 semaines).

*   *   *


Voici des exemples de dents trop longues ou qui poussent de façon désordonnée qui poseront problème rapidement à votre rat.

Si vous remarquez que votre rat a les dents croches ou trop longues ou usés de façon inégale, il est très important d’y remédier rapidement. Un rendez-vous chez le vétérinaire pour un examen et une coupe de dents s’impose.


Attention, si vous n’avez pas d’expérience avec la coupe de dents ne tentez surtout pas d’improviser la coupe à la maison. Un vétérinaire pourrait vous apprendre comment le faire de façon sécuritaire donc prenez au moins un rendez-vous afin de faire faire l’examen et la première coupe pour également apprendre à le faire vous même à la maison par la suite en suivant leur consignes. Vous aurez fort probablement besoins d’être deux pour effectuer cette tâche (un pour tenir le rat et l’autre pour couper les dents). Il est primordial que le rat ne bouge pas pendant que vous coupez car vous pourriez briser la dent et/ou couper la racine et causer un hémorragie qui plus souvent que rarement s’avèrera fatal.


*   *   *


Les dents du bas des rats peuvent parfois se séparer et c’est tout à fait normal, par contre il faut s’assurer qu’elles reviennent ensemble car elles ne doivent pas être séparés en permanence. Surveillez la gencive entre les deux dents pour voir si elle est épaisse ou si elle laisse place aux incisives pour se rejoindre.

Voici un exemple de dents anormales, trop espacés.

Les incisives ne devraient pas être séparés à la base avec une telle distance.

Cela peut indiquer un déchaussement.


Si vous avez moindrement un doute sur la stabilité des dents de votre rat, consultez un vétérinaire pour avoir un avis professionnel. Surveillez également que celles ci soient bien usés pour éviter qu’elles ne poussent trop et deviennent trop longues. Des dents trop longues peuvent empêcher votre rat de manger et éventuellement perforer la langue, le palet ou les joues de votre rat. Dans le pire des cas, cette perforation peut mener à la mort de votre rat.

Des dents en santé sont orangés, si votre rat a les dents blanches ce n’est pas parce qu’il a une meilleure hygiène buccale que ses confrères... C’est plutôt signe qu’il a une carence de vitamines (A et/ou E), ce qui nécessitera des suppléments tout au long de sa vie afin de favoriser un bon système immunitaire.
Les dents qu’il faut le plus surveiller sont les incisives qui peuvent malheureusement parfois pousser de façon imprévisible et dommageable pour le rat. Les incisives poussent tout au long de la vie du rat et donc le rat a besoins de constamment les tailler que ça soit en rongeant du bois, des blocs de nourriture adaptés pour favoriser la taille des dents ou des blocs de minéraux par exemple.