infection des voies urinaires


Une inflammation de la vessie et de l’urètre. L’appareil urinaire se compose de l’urètre et de la vessie.


Signes cliniques :

  • Fréquence inhabituelle à uriner


  • Moiteur de la fourrure due à l’urine autour de la périnée


  • Une vessie ferme et/ou distendue


  • Sang ou porphyrine dans l’urine


  • Urine obscure ou nauséabonde


Les infections urinaires peuvent être causées par un ou plusieurs des éléments suivants :

  • Bactéries


  • Infections fongiques


  • Parasites


Les voies urinaire, à l’exception de l’orifice urétral (l’ouverture à l’extérieur du corps), est normlement un environnement stérile sans pathogènes. Les infections des voies urinaire sont causés par la présene de micro-organismes pathogènes. Certains des organismes (dans la plupart des cas ce sont des bactéries) responsables sont souvent des organismes qui sont normalement retrouvés dans la flore intestinale ou fécale, comme l’Escherichia coli et le Klebsiella, et la mycoplasmose retrouvé dans le système reproducteur.


Si une infection demeure non traitée elle peut se rendre aux reins et devenir une menace pour la vie du rat.


Des facteurs qui peuvent prédisposer un rat à développer des infections aux voies urinaires sont:

  • N’importe quel trouble de santé qui pourrait réduire l’efficacité du système immunitaire (exemple: le diabète)


  • Anomalies congénitales des voies urinaires (exemple: diverticules de la vessie, ou hernie)


  • Blocages des voies urinaires (exemple: calcul rénal)


  • Incapacité à maintenir une bonne hygiène


Diagnostique :

Obtenir un échantillon d’urine pour la culture et la sensibilité.


Traitement :

Voici une liste des microbiens recommandés en fonction de la culture de l’urine :

  • Triméthoprime / sulfamide (E.coli, klebsiella, staphylocoque)


  • Tétracycline (klebsiella, staphylocoque)


  • Augmentine / Clavamox (E.coli, streptocoque groupe D)


  • Enrofloxacine / Baytril (E.coli, pseudomonas, mycoplasmose)


  • Fenbendazole ou Ivermectin (nématode de la vessie)


Soins :

  • Encourager la prise de fluides


  • Remplissage des bouteilles d’eau tout les jours avec de l’eau fraîche


  • Continuer le traitement d’antibiotique comme précisé


  • Le jus de canneberge peut être donné en complément avec l’eau (ne pas mélanger, à donner à la seringue)


  • Offrir du yogourt, des capsules de Lactobacillus / granulés, ou Bene-bac, en même temps que les antibiotiques afin d’aider à maintenir la flore intestinale normale


  • Observer et contacter le vétérinaire si la condition ne se résout pas ou se détériore


Prévention :

  • Traiter les infections ou infestations présentes aussitôt que les symptômes sont détectés


  • Maintenir la cage propre en tout temps


  • Procurer de l’eau propre et fraîche et de la nourriture saine quotidiennement


  • Pour les rats âgés mâles ou les rats mâles présentant une paralysie des membres postérieurs, inspecter et nettoyer les bouchons de protéine qui peuvent se former dans le pénis pour empêcher le blocage de la distension de la vessie et de l’urine


  • Si le rat a la diarrhée, ne pas seulement traiter, mais aussi bien nettoyer la périnée de tout excréments restant


*     *     *


Source:

http://ratguide.com/health/urinary_renal/urinary_tract_infections_lower.php

©raterie limoges