Un rat solitaire


Le rat domestique aussi connu sous le nom scientifique Rattus Norvégicus ou rat de Norvège est un animal grégaire. Vous devriez toujours adopter en pairs ou en trio du même sexe pour éviter que votre rat se retrouve seul suite à des introductions infructueuses. En adoptant un trio, vous vous assurez que si un des rats meurt subitement, les deux autres ne se retrouveront pas seuls. Lorsque le deuxième mourra, le dernier devrait être rendu assez vieux pour pouvoir terminer ses jours avec vous sans trop de complications. Sinon, lorsque votre troupe tombe à deux rats, adoptez à nouveau deux ou trois rats pour "renouveler" la colonie. De cette façon, une fois la quarantaine et les introductions terminés et réussis vous n'aurez jamais de rat seul à moins d'un problème (blessure, agressivité etc). 

GRÉGAIRE : adjectif
1. Qui vit par troupeaux.

Exemple: Animaux grégaires.
2. Relatif au groupement des êtres vivants, des humains, à la tendance à vivre en groupe.
Instinct grégaire qui pousse à se rassembler et à s'imiter.


Le cerveau du rat se soucie de ses besoins sociaux, car dans la nature, c'est un excellent indicateur de ses chances de survie. Pour éviter la solitude, le cerveau dégage des hormones afin de pousser le rat à chercher la compagnie. Le stress causé par la solitude chronique fait partie des choses les plus malsaines que nous puissions faire vivre à un animal fondamentalement grégaire. Des études ont démontré que la solitude fait vieillir plus rapidement, diminue l'espérance de vie et diminue le système immunitaire... La douleur physique et la douleur sociale utilisent des mécanismes similaires dans le cerveau. Les deux sont considérés comme une menace pour la vie et provoquent donc des mécanismes défensifs dans le corps. Une fois la solitude devenue chronique, le corps entre en mode survie. Il commence donc à voir le danger et l'hostilité partout, mais ce n'est pas tout... Des études ont aussi démontrés que lorsque le cerveau souffre de solitude, il devient plus réceptif aux signaux sociaux des autres, mais moins apte à les identifier correctement. Les rats deviennent plus attentifs aux autres, mais ils les comprennent moins. La partie du cerveau qui identifie les signaux corporels va plus facilement interpréter une attitude neutre comme une attitude agressive. Ce qui fait qu'un rat seul, devient de plus en plus seul, et finalement ne peut plus être réintégré.


Il existe certaines raisons valables pour qu'un rat puisse vivre seul sans problème de façon temporaire ou permanente :

  • Un rat blessé, que l'on doit isoler afin de ne pas empirer la blessure et de lui laisser le temps de guérir le temps du traitement et/ou de sa convalescence. 


  • Un rat plus âgé qui a perdu son compagnon de cage et ne tolère pas d'être introduit à de nouveaux rats malgré les introductions longues et laborieuses.  


  • Un rat agressif (quelle qu'en soit la cause: maltraitance dans le passé, agressivité hormonale etc). En attente de stérilisation, après la stérilisation pendant sa convalescence ou si la stérilisation n'est pas possible. 


On sait que le rat domestique est un animal grégaire, et malgré la présence de l'homme, il peut faire une dépression due à la solitude puisque la présence de son/ses maitre(s) n'est pas suffisante. Il a besoins de la compagnie d'autres rats pour être heureux et l'aider dans sa vie de tout les jours (lavage des oreilles, jeux, chaleur etc). 


Les symptômes principaux de dépression à observer chez le rat sont:

  • Trichotillomanie 
  • Devient amorphe, dort plus fréquemment
  • Perte de poids drastique
  • Déshydratation
  • Perte d'appétit
  • Perte d'intérêt pour les jeux ou les sorties
  • Nervosité, anxiété, stress (battement de coeur et respiration accélérés, tremblements etc)


Si jamais vous voyez ces symptômes chez votre rat, il faut réagir au plus vite. Il peut se laisser mourir de faim et de soif. Le manque d'alimentation et d'hydratation peut rapidement causer :

  • Ostéoporose et fractures osseuses
  • Système immunitaire affaibli et compromis
  • Malnutrition
  • Anémie
  • Fatigue chronique 
  • La mort


Quelques conseils pour passer à travers ce moment difficile:

  • Si le rat a été séparé parce qu'il est agressif hormonal et qu'il vie mal la solitude, vous devrez considérer la stérilisation afin de pouvoir le réintégrer au groupe. 


  • Essayez de varier son menu, offrez lui des choses qu'il ne connait pas pour ne mange pas souvent pour piquer sa curiosité et l'occuper (céréales ou purées pour bébé, nouvelles gâteries, restants de table etc). Voir notre page sur les aliments frais conseillés et déconseillés pour de l'inspiration.


  • Ajoutez de nouveaux accessoires dans sa cage (nouveau type de hamac, nouvelle maison de forme différente que l'ancienne, Jouets à gruger, jeux interactifs pour trouver des gâteries etc...).


Sources :

https://onlinelibrary.wiley.com/doi/abs/10.1002/dev.420100205

https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0166432803003796


À voir aussi :

https://scholar.google.ca/scholar?hl=fr&as_sdt=0,5&as_vis=1&qsp=1&q=social+isolation+rat+brain&qst=i#d=gs_qabs&u=%23p%3DgMnnpZjIhvMJ


©raterie limoges