©raterie limoges

topaze & nu


Voici des photos de certains rats qui ont fait parti de cette lignée et/ou ont aidés à l'améliorer d'une façon ou d'une autre.

Cette lignée remonte de très loin, ma première lignée, produite à partir de mon premier couple reproducteur acquis en 2013. Yoshi, un mâle Triple Dilute et Pixie, une femelle Noire. Avec ce premier croisement, une portée née le 4 Septembre 2013, j'ai obtenu mon premier mâle Nu, EWR Golum. Golum a ensuite continué la lignée à l'aide d'une femelle Beige Varieberk, Tina. 

En Février 2015, j'ai perdu toutes mes lignées dû à l'arnaque d'une personne que je croyais être une amie (voir l'histoire ici: Ne vous faites pas avoir...). Seulement 4 adultes ont pu survivre suite à cette histoire...

En Janvier 2016, à l'aide d'EWR Jace (un mâle adulte, fils de Golum et Tina, placé chez une amie en 2014) et de RMBL Saphyra, une femelle de Rambling Rats j'ai réussi à conserver et poursuivre ma lignée originale. Les mois et les années ont passés, et nous voilà à la 6e génération depuis Yoshi et Pixie, avec EWR Zsasz (Agouti Étoilé Varieberk Dumbo Lisse) et EWR Fuzzy Peach (Beige Étoilé Varieberk Dumbo Nu). 

Du début de cette lignée à Mars 2016, j'ai observé quelques problèmes de santé au niveau de la lignée originale tel que deux tumeurs mammaires du côté des femelles (en haut de 18 mois) et chez deux Nu (18 et 24 mois) ce qui semblait être de l'insuffisance rénale. Il y a également eu un cas de tumeur de glande de Zymbal chez un mâle de 16 mois (EWR Simba) le frère de EWR Jace. EWR Jace a souffert à deux reprises d'infections respiratoires qui ont pu être traités et guéris. Il est décédé à un peu plus de 2 ans peu de temps après les décès de ses deux frères.

Dû au nombre de petits que EWR Fuzzy Peach a eu et aux problèmes de lactation malheureusement souvent présent chez les Nu, nos trois petits ont été sevrés à un très jeune âge, ce qui a causé un débalancement dans leur système immunitaire. Effectivement, vers trois semaines de vie, Fuzzy Peach ne semblait plus produire de lait, ce qui a forcé les petits à se nourrir eux même de nourriture autre que le lait de leur mère qui sert à renforcer leur système immunitaire pour le futur. Malgré les suppléments fournis à la maman et les petits, les trois petits ont souffert très jeunes d'infections respiratoires dû à leur sevrage trop tôt et leur système immunitaire compromis. Ils ont dû recevoir des traitements antibiotiques afin de guérir et se remettre sur pieds. À l'âge adulte, les trois petits ce sont remis de leur début plus difficile et n'ont pas démontré de faiblesses respiratoires jusqu'à ce jour. 

Les deux petits que nous avons gardé pour poursuivre cette lignée; EWR Ginger Bread (Topaze Étoilé Varieberk Dumbo) et EWR Pumpkin Pie (OE Topaze Blazed Varieberk Dumbo) ont donné naissance à trois petits prometteurs pour poursuivre cette lignée; EWR Cheetos (Topaze Patched/Blazed Variegated Whiteside Dumbo Lisse aux yeux vairons/oddeye), EWR Kraft Dinner (Topaze Blazed Varieberk Dumbo Lisse aux yeux vairons/oddeye) et EWR Waffle (Beige Blazed Varieberk Dumbo Nu).


EWR Cheetos est vraiment très sociable et affectueux. Il veut toujours nous grimper dessus et venir nous coller. EWR Kraft Dinner est un peu plus timide mais tout autant sociable et curieuse. Je suis extrèmement satisfaite du tempérament de ces deux petits puisqu'ils sont issue de la 2e portée de EWR Ginger Bread x EWR Pumpkin Pie et leur première portée fut une grande déception côté tempérament. Ces deux petits sont une énorme amélioration pour cette lignée alors je suis vraiment très excitée de travailler avec eux. EWR Waffle, ma femelle Nu, n'est pas trop dérangé par la présence d'humains malgré qu'elle ne soit pas super sociable non plus. Sa santé jusqu'à maintenant est très décevante, dès l'âge de 7 semaines elle a développé une faiblesse respiratoire et produit beaucoup de porphyrine. Elle éternue souvent et a fait des bruits pulmonaires. À moins d'être sur le point de perdre le gène du Nu, elle ne sera pas reproduite (et dans ce cas ça serait uniquement si son état s'améliore).

La priorité pour cette lignée est surtout de travailler la santé et ensuite le tempérament. Depuis le croisement avec la femelle de Rambling Rats, la santé respiratoire et le tempérament en a pris un coup, ce sont donc nos priorités pour le moment. Heureusement, depuis presque 3 générations maintenant, nous ne voyons plus de signes d'agressivité hormonal. Au paravant, les mâles de cette lignée montraient des gros signes de dominance, et les femelles aussi. Nos derniers petits à avoir été retenus pour continuer cette lignée sont très prometeurs pour le côté du tempérament et semblent avoir une bonne santé jusqu'à présent.

À suivre...

Dernière mise-à-jour : 8 Mai 2018