Le virus séoul, un hantavirus

mortel pour l'humain

​En 2016,  "le CDC (Centers for Disease Control and Prevention) a assisté aux officiels de santé afin de mener une investigation concernant un épidémie du virus Séoul qui a infecté 17 personnes. Ils ont trouvé 31 rateries infectées dans 11 États qui incluaient le Colorado, la Géorgie, l'Illinois, l'Iowa, le Minnesota, le Missouri, la Pennsylvanie, la Caroline du Sud, le Tennessee,  l'Utah et le Wisconsin. Les investigations du CDC en partenariat avec les départements de santé locaux ont indiqués que les rats infectés auraient pu être distribués ou reçu au Colorado, au Delaware, en Géorgie, en Illinois, en Idaho, au Minnesota, au Missouri, au New Jersey, en Pennsylvanie, en Caroline du Sud, au Utah et au Wisconsin."


Aux États Unis, 728 cas d'infection dû à un Hantavirus a été reporté entre 1993 et 2017 dans un total de 36 états. Sur les 728 cas reportés, 36% des cas d'infection ont résulté en la mort du patient (entre 5 et 84 ans) ce qui veut dire au dessus de 262 personnes aux États Unis seulement sont décédés dû à ce virus.

©raterie limoges

Dû à plusieurs échanges entre les éleveurs des États Unis et du Canada entre 2015 et 2017, certains éleveurs ont rapporté l'Hantavirus Séoul au Canada (Ontario et Québec principalement). 

Une éleveuse à Québec a été hospitalisé pendant une semaine et a été malade pour plusieurs semaines suivant son hospitalisation. Le service de santé Québécois n'a jamais déterminer la cause de l'infection. Il est important de noter qu'aucun test d'immunologie ont été fait pour tenter de déceler si ça aurait pu être causé par l'Hantavirus Séoul. 

Une courte période après ceci, pour des raisons d'assurance (l'assurance habitation ne voulait pas assurer sa propriété dû au fait qu'il y avait des rongeurs sur place), cette éleveuse a arrêté l'élevage de rats et a séparé sa colonie pour les envoyer chez deux éleveuses, une en Ontario et l'autre à Québec (à ce moment là il n'y avait aucune connaissances que les rats étaient porteur du virus). Une fois les rats arrivés en Ontario, l'éleveuse a fait tester chacun des rats et malheureusement plus de la moitié ont montrés des résultats positifs au virus.


L'éleveuse à Québec n'a jamais considérer faire tester ses rats sachant qu'ils étaient fort probablement aussi porteur du virus. Non seulement elle en a fait adopter plusieurs en tant qu'animal de compagnie pour la famille mais aussi chez une autre éleveuse proche d'elle qui par la suite a aussi vendu plusieurs rats à plusieurs familles Québécoises. Aucune de ces deux éleveuses n'a annoncé ou informé ses adoptants du danger potentiel dû au fait que leur rats étaient potentiellement porteur de ce virus pouvant être mortel. Au fil des années, j'estime que plus de 60 rats potentiellement infectés auraient été vendus au Québec entre Juin 2017 et Novembre 2018. Malheureusement, il reste toujours une source potentiellement contaminée à Trois-Rivières, une animalerie du nom de Reptilius qui a indirectement obtenu des rats de la première raterie infectée et qui continue de les reproduire et d'en vendre. 


Le symptômes à observer sont:

  • fièvre
  • maux de tête
  • douleurs au dos et à l’estomac
  • frissons
  • nausées
  • vision trouble
  • bouffées de chaleur au visage
  • inflammation ou rougeurs aux yeux
  • éruption cutanée


"Habituellement, les symptômes de la maladie causée par le virus Séoul commencent de une à deux semaines après l’exposition à la matière infectée. Le développement des symptômes peut nécessiter jusqu’à huit semaines, mais cela se produit rarement.

Dans des cas rares, l’infection peut également entraîner un type de maladie aiguë appelée fièvre hémorragique avec syndrome rénal (FHSR), ce qui peut entraîner de l’hypotension artérielle, un choc aigu et une insuffisance rénale aiguë. Toutefois, habituellement, les infections au virus Séoul sont bénigne à modérées et la grande majorité des patients survivent. Le rétablissement complet peut nécessiter quelques semaines, voire quelques mois. Certaines personnes ne développent aucun symptôme ou ont des symptômes très bénins. " - Santé Canada 


Entre 1989 et 2014, il y a eu un total de 109 cas reportés d'infection à un Hantavirus dont 14 cas au Québec. Avec un taux de mortalité d'environ 30%, cela fait un peu plus de 32 morts au Canada dû à ces virus. Les personnes infectées étaient âgés de 7 à 73 ans. Voir l'article complet ici.

Il est important de noter qu'un humain ne peut transmettre ce virus à un autre humain. Uniquement un rongeur infecté peut le transmettre à d'autres rongeurs et humains. Les rongeurs ne deviennent pas malades, ce sont uniquement les humains qui peuvent souffrir d'une infection à ce virus. 

Pour plus d'informations au sujet du Virus Séoul:
https://www.cdc.gov/hantavirus/outbreaks/seoul-virus/index.html
https://www.cdc.gov/hantavirus/rodents/index.html
https://www.cdc.gov/hantavirus/hps/index.html
https://www.cdc.gov/hantavirus/hfrs/index.html

https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/maladies/virus-seoul/symptomes.html


Cliquez ici pour voir les résultats sérologiques de notre colonie face à ce virus.